Remarques générales

Quels sont les contenus abordés par le BMS?

Le Bulletin des médecins suisses (BMS) publie des articles abordant:

  • les sujets de politique professionnelle médicale;
  • de politique de santé et de santé publique;
  • des thèmes de nature économique, juridique, éthique, culturelle et autres en rapport avec l’exercice de la profession médicale et le secteur de la santé.

La rédaction examine les articles qui lui sont envoyés en tenant compte de leur qualité, originalité et actualité. Elle se réserve dans tous les cas le droit de décider en dernier ressort de l’approbation ou du refus des manuscrits.

Quels genres d’articles ne sont pas du ressort du BMS?

  • Les articles qui mettent en exergue les aspects cliniques et thérapeutiques;
  • les textes relatifs à la formation continue;
  • les directives et guides de pratique médicaux.

Les articles de ce type sont en principe publiés dans le Swiss Medical Forum (SMF).

Les travaux originaux scientifiques – uniquement dans les cas exceptionnels

Les travaux originaux scientifiques ne peuvent être qu’exceptionnellement publiés dans le BMS.

Ils doivent impérativement respecter les consignes, en particulier de longueur.

En règle générale, les travaux de ce type devraient être tout d’abord publiés dans une revue scientifique avec relecture par des pairs.

Si la rédaction du BMS estime que le contenu présente un intérêt pour un large public médical, la publication d’un résumé dans le BMS est ensuite envisageable. Dans ce cas, il faut particulièrement veiller à une présentation conviviale.

Avec le Swiss Medical Weekly (SMW), les Editions médicales suisses SA (EMH) disposent d’un journal spécialement conçu pour les travaux originaux en langue anglaise dans le domaine de la recherche médicale.

Nombre de publications par année et par auteur

Le nombre d’articles publiés est limité à quatre par auteur et par an, pour garantir l’accès au BMS en tant que plateforme de publication à un maximum d’auteurs.

Délai d’attente de publication des articles et des lettres

La période d’attente entre la soumission d’un article et sa publication est de trois semaines au minimum. Quant aux lettres de lecteurs, elles peuvent idéalement (si elles sont soumises au BMS avant le lundi matin à 8 heures) être publiées dans un délai de 10 jours.

Si la publication d’un article est souhaitée pour une date précise, il est conseillé de prendre contact avec la rédaction en temps utile.

Annonces d’événements, de services et d’offres similaires

Les articles qui se résument à l’annonce d’événement organisés ou d’offres de services (p. ex. congrès, symposiums, cours, séminaires) ou à la description de leur contenu n’ont pas leur place dans la partie rédactionnelle du BMS. Les communiqués de ce type peuvent être publiés comme des annonces payantes. A cette fin, les Editions médicales suisses SA (EMH) mettent d’ailleurs gratuitement à disposition leur Calendrier des congrès en ligne, dans lequel les organisateurs peuvent publier eux-mêmes leur événement.

Dans la partie rédactionnelle, les auteurs ont en revanche la possibilité d’annoncer des événements ou des services dans un encadré de 1500 caractères au maximum, pour autant que cet encadré fasse partie intégrante d’un article soumis pour publication, soit rédigé de telle manière qu’il pourrait être publié indépendamment de l’événement ou du service en question et réponde par ailleurs aux critères rédactionnels exigés.

Exemples:

L’auteur qui offre un cours de gestion pour médecins peut expliquer dans un article spécialisé (pas un publireportage) en quoi une compétence de gestion est aujourd’hui indispensable à des médecins en position dirigeante. L’encadré joint à l’article pourra alors signaler l’existence d’un cours correspondant offert par l’organisation XY.

Si un colloque était organisé sur «Les possibilités de financer le système de santé suisse», le BMS pourrait accepter de publier un article sur l’un des aspects de ce sujet (p. ex. «Financer l’innovation sous des systèmes DRG»), qui pourrait même paraître sans que l’événement ait lieu. Là aussi, l’événement pourrait être annoncé dans un encadré joint à l’article.

La rédaction examine ces manuscrits à l’aune des mêmes critères que les autres articles qui lui sont soumis.  Comme pour tous les autres manuscrits soumis, on ne peut se prévaloir d’aucun droit à la publication et une mise en ligne répétée du même article avec le même encadré n’est pas possible.

 


Instructions pour les auteurs

 

1. Envoi de manuscrits

Veuillez lire nos directives et indications de mise en page avant de soumettre un texte. Nous nous octroyons le droit de refuser les manuscrits ne correspondant pas aux exigences.

Le Bulletin des médecins suisses publie en principe uniquement les articles qui ne sont pas déjà parus entièrement ou en grande partie dans des revues médicales ou dans la presse non spécialisée et qui ne font pas l’objet d’une demande de publication auprès de la rédaction d’un autre journal.

Le manuscrit complet est à adresser par courriel (redaction.bms[at]emh.ch) en document Word. Afin qu’il soit traité le plus rapidement possible, merci de ne pas l’envoyer directement aux membres de la rédaction.
Les lettres de lecteurs sont à transmettre via le formulaire en ligne.

 

2. Longueur de texte maximale

2.1 Définition de la longueur
Toutes les indications de longueur correspondent à des caractères, espaces compris. Vous trouverez ici des instructions relatives à la longueur des textes.

2.2 Longueur totale d’un article
La longueur maximale d’un article émanant d'une organisation est de 10 000 caractères (espaces compris). En font partie tous les éléments du texte (p. ex. lead/paragraphe d’introduction, résumé, références, etc).

La longueur maximale d’un article émanant d'un auteur ou d'une auteure est de 4000 caractères (espaces compris) et paraît dans la rubrique «Forum» (dès septembre 2022). Une version plus longue de max. 10 000 signes (espaces compris) peut être publiée en ligne. Les auteurs et auteures livrent par conséquent toujours une version de max. 4000 signes ainsi que, si souhaité, une version longue pour parution en ligne.

Dans le cas d’articles complexes contenant beaucoup de références et d’éléments supplémentaires tels que tableaux, la rédaction peut autoriser une longueur maximale de 15 000 signes, espaces compris.

 

3. Structure d’un article

Titre: max. 65 caractères (espaces compris)

Kickword (= mot-clé en gras au début du lead): max. 30 caractères (espaces compris). Cet élément est obligatoire: il s'agit du terme central de l'article. Placé en tête du lead, il doit donner au premier coup d'oeil une indication précise sur le sujet abordé. Le mot-clé doit être composé de deux mots au maximum et ne doit pas dépasser le nombre maximal de caractères.

Lead (=chapeau): court paragraphe d’introduction sur le sujet abordé. Attention, il ne s'agit pas d'un résumé! Max. 400 signes (espaces compris). Cet élément est obligatoire, car il introduit le sujet et éveille l'intérêt des lectrices et lecteurs.

Nom de l'auteur-e ou des auteur-e-s: sans titre académique ni mention supplémentaire.

Affiliation (titre universitaire, fonction, domaine d’activité, lieu): la mention des titres doit correspondre aux recommandations officielles de l’ISFM et de la FMH;

Corps du texte: division de l’article en paragraphes avec intertitres. Merci de vous référer aux indications susmentionnées concernant la longueur totale du texte. Valeur indicative pour un article de deux pages avec une image d'introduction ou un graphique: max. 7500 caractères. Valeur indicative pour un article de quatre pages avec une image d'introduction et environ trois éléments graphiques : 12'000 signes.

Intertitre: max. 35 caractères (espaces compris). Cet élément est souhaitable. Les intertitres indiquent les nouvelles sections thématiques du texte et orientent la lecture.

Adresse de correspondance: indiquer l'adresse électronique uniquement.

Références bibliographiques: voir les instructions détaillées plus bas.

Disclosure statement / conflits d’intérêts: déclaration des liens et conflits d'intérêts et autres le cas échéant uniquement (voir les instructions détaillées plus bas).

Citations en exergue: max. 110 caractères (espaces compris). Il peut s'agir d'un passage de l'article imprimé en plus gros caractères pour être mis en évidence. Il peut également s'agir d'une phrase reformulée qui résume l'essentiel du sujet. Par article: 2-3 citations souhaitées.

Abréviations: le BMS renonce aux abréviations. Les termes tels que par exemple ou c'est-à-dire sont écrits en toutes lettres.

Illustrations, graphiques, photos: voir les instructions détaillées plus bas.

Le texte passe par une relecture interne, il est contrôlé et retravaillé au niveau linguistique et stylistique. Nous discutons au préalable de ces adaptations avec l'auteur-e. Il est possible de nous soumettre des propositions pour le titre, le chapeau, les intertitres et les légendes. Ces éléments de texte relèvent toutefois de la compétence de la rédaction et peuvent être adaptés sans concertation jusqu'au délai de rédaction. 

 

4. Informations spécifiques à certains éléments

4.1 Bibliographie
Les références bibliographiques sont numérotées selon l’ordre d’apparition dans le texte et non par ordre alphabétique. Chaque chiffre correspondant à une référence bibliographique doit être mis entre crochets. Les travaux sont cités avec le nom des six premiers auteurs et le titre complet. On ajoutera une virgule et la mention «et al.» à partir du septième.

Exemples:
Vega KJ, Pina I, Krevsky B. Heart transplantation is associated with an increased risk for pancreatobiliary disease. Ann Intern Med. 1996;124:980–3.
Parkin DM, Clayton D, Black RJ, Masyer E, Friedl HP, Ivanov E et al. Childhood-leukaemia in Europe after Chernobyl: 5-year follow-up. Br J Cancer. 1996;73:1006–12.
Ringsven MK, Bond D. Gerontology and leadership skills for nurses. 2nd ed.Albany (NY): Delmar Publishers; 1996.
Philips SJ, Whisnant JP. Hypertension and stroke. In: Laragh JH, Brenner BM (eds.). Hypertension: pathophysiology, diagnosis, and management. 2nd ed. New York:Raven Press; 1995. p. 465–78.

 

4.2 Conflits d’intérêts
La présence de conflits d’intérêts tels que des contributions financières tierces ou des liens personnels en lien avec l’article soumis doit être mentionnée explicitement. Une absence de conflits d’intérêts doit aussi faire l’objet d’une mention explicite.

 

4.3 Tableaux, graphiques et illustrations
Les tableaux et illustrations doivent comporter des légendes, être numérotés dans l'ordre et mentionnés dans le texte.
Résolution des tableaux/graphiques/illustrations: min. 300 dpi. Il ne suffit pas de les intégrer dans le document Word. Merci de toujours les envoyer séparément en tant que fichier image.

 

4.4 Droits d’image / Crédits photographiques
L’avis de droit d’auteur doit être impérativement indiqué. Si l’auteur de l’article n’est pas à l’origine de l’image, il doit attester qu’il détient les droits de son utilisation.
Les personnes apparaissant sur l’image doivent avoir donné leur accord avant publication. Les photos de groupe prises p. ex. lors de grandes manifestations sont examinées par la rédaction au cas par cas. En cas de doute, celle-ci renonce à une publication.

 

5. Ecriture inclusive

Le BMS s'engage en faveur d'une écriture inclusive. Le texte doit être lisible (à voix haute). Les signes tels que *, /, - sont à éviter (p. ex. patient*es, patient-e-s), de même qu'une majuscule au milieu d'un mot (p. ex. patientEs). Nous recommandons donc d'écrire «patientes et patients» ou d'utiliser tant que possible des formulations neutres comme «corps médical», «malades» ou «personnes concernées» (pour «patientes et patients»).

 

6. Procédure une fois le texte accepté par la rédaction

6.1 Correction d’épreuves
Après acceptation de la publication, tous les auteurs et auteures reçoivent un formulaire d'autorisation d'impression.
Aucun formulaire d'autorisation d'impression n'est envoyé pour les articles de la rubrique Courrier et Communications.

 

7. Indications sur les formats spéciaux, lettres de lecteur et recensions

7.1 Interview, portrait, reportage
Ces rubriques sont exclusivement alimentées par des productions de la rédaction et des articles commandés auprès de collaborateurs indépendants.
 

7.2 Courrier des lecteurs
Vous trouvez les instructions relatives au courrier des lecteurs ici.
 

7.3 Critiques de livres
Pour la rubrique «Forum», nous acceptons des recensions d’une longueur maximale de 4300 signes (espaces compris). 

 

Des questions?

La rédaction se tient volontiers à disposition pour répondre à vos questions, de préférence par mail (redaction.bms[at]emh.ch).

 

 

 

 

 


Droits d’auteur

Le Bulletin des médecins suisses est publié par les Editions médicales suisses SA (EMH) à Bâle dans le cadre d’une coopération contractuelle sur mandat de la Fédération des médecins suisses (FMH). Tous les droits d’auteur appartiennent à la FMH. Avec le bon à tirer, l’auteur transfère par conséquent ses droits d’auteur à la FMH. Sous réserve du respect des droits de la personnalité de l’auteur, la FMH est en particulier autorisée à reproduire, distribuer sous forme imprimée ou électronique, modifier (p. ex. Abstracts) et traduire l’article, à l’intégrer tout ou partie dans d’autres publications et attribuer de manière générale des droits d’utilisation à des tiers. Avec ce bon à tirer, l’auteur reconnaît la FMH comme détentrice exclusive des droits d’auteur.

Le Bulletin des médecins suisses est actuellement une publication en libre accès (open access). Jusqu’à révocation, la FMH habilite donc EMH à accorder à tous les utilisateurs, sur la base de la licence Creative Commons «Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International», le droit, non limité dans le temps, de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public. Le nom de l’auteur doit dans tous les cas être indiqué de manière claire et transparente.


Déposer un courrier des lecteurs

Utilisez notre outil en ligne pour déposer rapidement et facilement votre lettre de lecteur – pour que votre opinion soit entendue au plus vite.

Déposer

Verpassen Sie keinen Artikel!

close