access_time Publié 19.12.2017

État des lieux et perspectives

Matthias Scholer, Online Redaktor

En ce qui nous concerne

État des lieux et perspectives

19.12.2017

Les résultats du dernier sondage gfs sur la «Presse médicale».

Cette session des commissions de rédaction des Éditions Médicales Suisses EMH a une fois de plus réuni de nombreux délégués de sociétés médicales. Outre le 20e anniversaire des éditions, le bilan du dernier sondage gfs sur la «Presse médicale» était le principal thème de l’événement. Même si les résultats étaient prometteurs pour les trois produits phares des EMH – le Bulletin des médecins suisses (BMS), le Swiss Medical Forum (SMF) et le Swiss Medical Weekly (SMW) – la direction de la maison d’édition a attiré l’attention sur les grands défis à venir et l’avenir incertain en raison de l’arrêt progressif du soutien financier par la FMH. Regardez également à ce propos les deux interviews en vidéo tout à la fin de cet article.

L’essentiel en bref:

  • En 2017, le prestigieux bureau d’études de marché et de recherche sociale gfs-zürich a réitéré l’enquête «Presse médicale». Contrairement au précédent sondage de 2010, elle recueille cette fois aussi des données qualitatives détaillées sur les 48 revues examinées.
  • 2550 médecins de diverses spécialités et de toutes les régions de Suisse ont participé à l’enquête; les conditions-cadres d’un sondage représentatif sont donc remplies.
  • L’enquête répond aux exigences de qualité élevées de la REMP ((Link setzen)) et remplit donc les critères d’une étude réalisée de manière neutre et transparente.
  • Tous les résultats et renseignements sur la structure de l’étude sont consultables ici ((link setzen)).

 

1) Les médecins utilisent autant Internet que les revues médicales en tant que source d’information. Fait intéressant, cette affirmation s’applique également aux médecins plus jeunes. Par ordre décroissant d’importance, les autres sources d’information sont: les organisations professionnelles, informations des entreprises et visiteuses/visiteurs médicaux.


2) Comme en 2010, le BMS reste la revue médicale la plus lue en Suisse alémanique et romande en 2017: 94% des médecins la lisent au moins occasionnellement ou la feuillettent et pas moins de 60% consultent chaque édition.

3) Aux yeux des lectrices et lecteurs, le critère de qualité le plus important est l’indépendance rédactionnelle d’une revue, suivie par l’évaluation par les pairs.

 

Dr Andreas Schaub, responsable de l’étude et directeur de gfs-zürich, résume l’essentiel de l’enquête:

Quel avenir pour les Éditions Médicales Suisses EMH?

 

La suppression des contributions de base de la FMH au Bulletin des médecins suisses (BMS), au Swiss Medical Forum (SMF) et au Swiss Medical Weekly (SMW) rendra certains ajustements nécessaires au niveau de la production. L’un des grands défis consistera à préserver, malgré un budget réduit, l’indépendance rédactionnelle aujourd’hui jugée primordiale dans le sondage gfs.

Hans Kurt, président du conseil d’administration des EMH, risque un coup d’œil vers l’avenir:

<iframe src="https://player.vimeo.com/video/248114293" width="640" height="359" frameborder="0" webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></iframe>

Matthias Scholer

Online Redaktor

Articles apparentés

Publié 19.12.2017

État des lieux et perspectives