Tribune

Un médecin suisse participerait à la construction d’un centre d’entraînement au tennis de haut niveau

Set, match, victoire?

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2019.17874
Date de publication: 05.06.2019
Bull Med Suisses. 2019;100(2324):814

Equipe de recherche EMH

En août dernier, le journal des pendulaires 20 minutes titrait déjà: «Federer se retirera-t-il bientôt à Rapperswil-Jona?» [1] Cette rumeur, non confirmée pendant longtemps, s’est avérée vraie à la fin du mois de mars de cette année, quand on a pu lire dans différents médias suisses que le joueur d’envergure mondiale avait acquis une propriété couvrant la surface de presque 24 terrains de tennis, sur les bords du lac de Zurich, et qu’il comptait faire construire.

Quasiment en même temps, mais cette fois dans l’indifférence des médias, B.K., rédacteur en chef du Bulletin des médecins suisses depuis treize ans, remettait sa démission. La seule explication du médecin suisse était qu’il voulait à l’avenir se consacrer davantage à son activité médicale.

Des bruits courent sur un nouveau centre d’entraînement au tennis de haut niveau

Une demande de permis de construire et une démission: deux événements qui, en ap­parence, n’ont rien à voir. Nos journalistes d’investigation chevronnés n’ont pas non plus fait le lien entre les deux. Mais une ­information anonyme a mis la puce à l’oreille de l’équipe: d’après différentes sources résidant dans la zone de la rive occidentale du lac de Zurich, la construction d’un centre d’entraînement ultramoderne pour joueurs de tennis de haut niveau est en projet; B.K. serait associé à cette entreprise, non seulement avec une participation financière décisive, mais aussi dans le cadre d’un poste de responsable médical.

Nos recherches ont révélé que B.K. ­résidait depuis quelques années déjà à A. a. A., une commune cossue à 50 km du terrain acquis par Roger Federer.

Un domaine qui ne lui est pas inconnu

En fait, B.K. connaît bien le tennis. Ce médecin a par exemple publié un article dont on a beaucoup parlé sur le tennis elbow. [2] Il était aussi rédacteur en chef du célèbre magazine de tennis Serve&Volley (anciennement Der Ballebueb). Ce magazine renommé contient lui aussi des indices allant dans le sens des rumeurs sur les nouvelles fonctions de B.K. dans l’entraînement de haut niveau. Il y a écrit en effet: «Le concept consiste à initier les enfants et les adolescents au tennis, de façon ludique et adaptée à leur âge» [3]. Enfin, dans un éditorial de ce même magazine spécialisé, il philosophe de façon ambiguë sur l’avenir: «Un vent de ­changement souffle sur l’Ättenberg, amenant de nouvelles idées, des concepts innovants et des missions inédites» [4].

fullscreen

De nombreuses questions restent ouvertes

Quel est l’état d’avancement du projet de construction d’un nouveau centre d’entraînement au tennis de haut niveau? Est-il ­acceptable qu’un médecin soit responsable médical tout en comptant parmi les investisseurs principaux? Nous aurions aimé obtenir des informations des services concernés. Mais personne n’a souhaité répondre à nos questions ni prendre position avant la clôture de ce numéro, que ce soit du côté du Swiss Tennis ou de la Fédé­ration des médecins suisses FMH. L’avocat de B.K. a laissé entendre que son client était actuellement en voyage dans la jungle d’Amérique du Sud et ne pouvait être joint par téléphone. Nous suivons cette affaire.

Crédits

Anonyme

Références

1 «Zügelt Roger Federer bald nach Rapperswil-­Jona?» – 20 minutes, 2 août 2018 (https://www.20min.ch/schweiz/zuerich/story/Zuegelt-Roger-Federer-nach-Rapperswil-Jona--21520 998) (en allemand).

2 NZZ, Tennisarm,
24 août 2011 (https://www.nzz.ch/tennisarm-1.12075062) (en allemand).

3 Serve&Volley, 3 mai 2016:19 (https://tcwettswil.ch/wp-content/uploads/2018/12/SV_2016-07_Internet.pdf) (en allemand).

4 Serve&Volley, janvier 2018:5
(http://tcwettswil.ch/wp-content/uploads/2018/02/SV_2018-01_Internet.pdf) (en allemand).

Verpassen Sie keinen Artikel!

close