Courrier / Communications

Arrêtons enfin le laisser faire des politiciens

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2021.20154
Date de publication: 22.09.2021
Bull Med Suisses. 2021;102(38):1232

Dr méd. Karin Michaelis Conus, médecine interne générale, Lausanne

Arrêtons enfin le laisser-faire des politiciens

Lettre concernant: Quinto C. Innovation? Bull Med Suisses. 2021;102(34):1075;Ruggia L. Les «nouveaux» produits du tabac: évolutions et conséquences. Bull Med Suisses. 2021;102(34): 1076–8.

Tout d’abord, j’aimerais remercier M. Carlos Quinto qui dénonce clairement la nouvelle loi concernant les produits de nicotine et M. Luciano Ruggia pour son éclairage concernant les ENDS (electronic nicotine delivery systems).

Les données scientifiques, longtemps ignorées ou cachées par l’industrie du tabac, nous l’ont prouvé depuis longtemps: le tabac et ses produits rendent malade, et quand ils ne tuent pas, ils coûtent extrêmement cher à nos systèmes de santé. Tout le monde devrait le savoir, et si ce n’est pas le cas, les documentaires sur le sujet montrant bien la «fabrique du mensonge» qui est à l’œuvre nous font presque rire tellement les propos de l’industrie du tabac et de certains politiciens il y a 50 ans sont effarants.

Mais qui sont ces politiciens qui votent en 2021 encore contre des lois qui protégeraient, surtout les jeunes, d’une dépendance et d’une substance qui souvent nuit à leur santé pour toute leur vie? On devrait les faire venir voir les patients fumeurs qui ont développé une atteinte pulmonaire chronique ou un cancer de la gorge ou des poumons afin qu’ils mesurent réellement combien ces personnes souffrent et combien, alors même qu’elles sont malades, il leur est difficile de sortir de cette dépendance néfaste.

Mais si je prends la plume, c’est surtout pour lancer un appel à mes collègues de la FMH et à toutes les associations médicales, pour qu’ils sortent de leur silence afin de protéger nos jeunes et moins jeunes de ce fléau. Il est urgent que nous, professionnels de la santé, ­apportions notre soutien aux associations de lutte contre le tabagisme, afin que la Suisse suive l’exemple de nombreux autres pays dont les politiques engagées à cet égard ont eu un effet majeur sur le taux de tabagisme, en particulier chez les jeunes. Il faut que cette ­politique du laisser-faire laisse la place à des mesures efficaces telles que l’interdiction de toute publicité pour la cigarette et les ENDS et l’augmentation massive du prix des produits du tabac.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close