Actualités

Personnalité de la semaine

Il représente les médecins zurichois

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2023.21441
Date de publication: 18.01.2023
Bull Med Suisses. 2023;103(03):11

Dr méd. Tobias Burkhardt

Présidence Le Dr Tobias Burkhardt est le nouveau président de l’Association des médecins zurichois (AGZ) depuis le 1er janvier. Il y a un an, ce médecin de famille de Männedorf avait été élu par l’assemblée des délégués pour succéder au Dr méd. Josef Widler.

fullscreen

Dr méd. Tobias Burkhardt

Pour le nouveau président, il est primordial de maintenir la bonne prise en charge ambulatoire de la population zurichoise par les médecins de famille et les spécialistes installés. «Nous travaillons dans un système de santé qui peut offrir aux patients la meilleure qualité en termes de diagnostic et de thérapie, indépendamment de leurs ressources financières. C’est unique au monde et il faut le préserver», déclare Tobias Burkhardt.

Préoccupé par la vague de départs à la retraite parmi les médecins de famille, Tobias Burkhardt souhaite accorder la priorité absolue à l’encouragement de la relève des cabinets médicaux. Lui-même n’a pas perdu son enthousiasme pour l’activité médicale, activité qu’il exerce depuis 25 ans: «Je considère toujours comme un privilège de pouvoir travailler avec et pour les gens.»

À 51 ans, il possède son cabinet de médecine générale depuis 2009 et est membre du comité directeur de l’AGZ depuis cinq ans. Auparavant, il a travaillé comme chef de clinique aux hôpitaux de Männedorf et de Limmattal. Ce spécialiste en médecine interne a suivi son cursus de médecine à Zurich, avant de faire de la recherche à Birmingham (Royaume-Uni) notamment. Il a effectué son assistanat à l’Hôpital cantonal d’Aarau, à l’Hôpital de district de Männedorf et à l’Hôpital universitaire de Zurich.

Grâce à ses cinq années d’activité au sein du comité de l’AGZ, Tobias Burkhardt sait qu’il peut compter sur une «excellente» collaboration avec les sociétés cantonales de médecine, la FMH, les sociétés de district et de discipline et les associations professionnelles à son nouveau poste. Faire preuve d’unité sur les questions médicales est importante selon lui. Une unité qui «rend plus fort lorsque notre système de santé est menacé», est-il convaincu.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close