Actualités

Quoi de neuf? En chiffres Au cœur de la science Prix et distinctions

Actualités de la semaine

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2023.21440
Date de publication: 18.01.2023
Bull Med Suisses. 2023;103(03):9-10

Lucerne a une nouvelle Chief Medical Officer

LUKS Prof. Dre méd. Katrin Hoffmann devient Chief Medical Officer (CMO) et membre de la direction de l’Hôpital cantonal de Lucerne (LUKS). En tant que CMO, elle coordonnera l’activité médicale et renforcera la collaboration médicale entre les différents hôpitaux du LUKS. La spécialiste en chirurgie viscérale a étudié la médecine à Leipzig et travaille depuis 2005 à la clinique universitaire de Heidelberg, notamment en tant que médecin adjointe à la clinique de chirurgie générale, viscérale et de transplantation. Depuis 2022, elle occupe la fonction d’experte en stratégie médicale et en développement d’entreprise. Katrin Hoffmann succède ainsi à Guido Schüpfer.

fullscreen
Prof. Dre méd. Katrin Hoffmann

Nouvelle directrice des soins femme-mère-enfant

CHUV Virginie Briet est la nouvelle directrice des soins du Département femme-mère-enfant au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Elle était jusqu’ici responsable des soins du Département de chirurgie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Formée à Auxerre comme infirmière, puis à Dijon comme infirmière puéricultrice, Virginie Briet rejoint en 2008 les services de pédiatrie et de gynécologie-obstétrique de l’Hôpital fribourgeois (HFR). Dès 2012, elle dirige le Département de gynécologie-obstétrique aux HUG, puis s’oriente vers la chirurgie en 2019. Virginie Briet succède à Thierry Penseyres, qui a rejoint l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD).

fullscreen
Virginie Briet

Changement au sein de la direction

Hirslanden Dr méd. Rudolf M. Moos est directeur adjoint de la clinique Hirslanden depuis janvier. Il assume cette fonction en complément de son poste de directeur du département Système médical, qu’il occupe depuis octobre 2021. Auparavant, il était responsable de la réorientation du centre des tumeurs de l’Hôpital universitaire de Zurich ainsi que de différents projets d’investissement et de construction, comme le centre de santé de l’aéroport de Zurich. Dr Moos a fait ses études de médecine à Aix-la-Chapelle et à Tübingen et son internat à la clinique Hirslanden et à l’Hôpital universitaire de Zurich.

fullscreen
Dr méd. Rudolf M. Moos

Principales causes de mortalité

fullscreen

La robotique au secours de l’embryologie

Microchirurgie Réaliser des dissections de haute précision: c’est l’objectif de la plateforme de microchirurgie robotisée créée par une équipe de l’EPFL. Il s’agit in fine de mieux comprendre la formation du corps des vertébrés lors du développement embryonnaire. Destinée à la «micromanipulation des tissus assistée par robot», la plateforme est compacte (200 x 100 x 70 mm3) et de haute résolution (position de 4 nm et rotation de 25 μ°). Les scientifiques l’ont testée dans le cadre de l’étude de l’allongement de l’axe corporel de l’embryon de poisson-zèbre, parue dans Nature Communications. «Notre approche consiste à séparer physiquement l’allongement et la segmentation par microchirurgie, et à voir comment chaque processus fonctionne lorsque l’autre n’est pas présent», explique Andy Oates, l‘un des chercheurs. Après avoir retiré la queue allongée de l’embryon pour la faire croître séparément, l’équipe a constaté que la corde dorsale, qui sert de «colonne vertébrale» précoce pour la larve, pouvait se déformer du fait qu’elle pousse fort à l’intérieur de la queue.

doi: 10.1038/s41467-022-35632-4

Médecine du sport certifiée

HFR La médecine du sport de l’Hôpital fribourgeois (HFR) a reçu le label «Sport Medical Base», approuvé par Swiss Olympic. Cette certification est décernée aux établissements médicaux s’engageant en faveur du sport de performance de la relève et de l’élite suisses. La condition: compter au moins deux médecins spécialisés en médecine du sport et des physiothérapeutes spécialisés. L’offre doit en outre couvrir au minimum le niveau de la ligue nationale ou de l’équipe nationale. Dr Daniel Petek, médecin adjoint en chirurgie orthopédique et traumatologie et responsable de la médecine du sport à l’HFR, assure le suivi médical du HC Fribourg-Gottéron depuis sept ans, et du BCF Elfic Fribourg depuis six ans.

fullscreen
De g. à dr.: Dr Damien Casagrande, Dr Daniel Petek et Olivier Rime de la médecine du sport.

Prix R. Geigy 2022

Swiss TPH Le Prix R. Geigy 2022 a été décerné aux biologistes Lorenz Hofer de l’Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH) et Mgeni Tambwe de l’Ifakara Health Institute en Tanzanie. Cette distinction récompense leurs efforts dans la création d’un laboratoire de recherche, dont la culture cellulaire, pour l’étude de la transmission du paludisme en Tanzanie. L’épidémiologiste Astrid Knoblauch du Swiss TPH a également été distinguée pour avoir réussi à faire livrer via drone des médicaments vitaux à la population rurale de Madagascar. La Fondation R. Geigy décerne tous les deux ans un prix doté de 20 ​000 francs à de jeunes scientifiques et spécialistes de la santé publique.

fullscreen
De g. à dr.: Mgeni Tambwe de l’Ifakara Health Institute, Lorenz Hofer, Astrid Knoblauch de Swiss TPH.

Un diagnostic grâce à la réalité virtuelle

Lunettes intelligentes Une spin-off de l’Hôpital de l’Île de Berne mise sur des lunettes de réalité virtuelle pour diagnostiquer les maladies cérébrales, rapporte la SRF. On sait depuis longtemps que de telles maladies influencent les mouvements des yeux ou les réactions des pupilles. Mais pour les spécialistes, l’évaluation des yeux est fastidieuse et sujette à erreurs. Un logiciel et des lunettes de réalité virtuelle, développés par la spin-off MachineMD en collaboration avec le Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM), pourraient bientôt s’en charger. Deux écrans affichent un stimulus optique, tandis que des caméras observent les réactions des yeux et des pupilles. À l’aide de l’apprentissage automatique, les chercheurs du CSEM alimentent le logiciel avec des milliers d’images d’yeux et les indications sur le point de l’espace où se trouve le foyer. Le logiciel a ainsi appris de manière autonome à interpréter correctement le regard.

https://bit.ly/3CBZotr

Verpassen Sie keinen Artikel!

close