Actualités

Personnalité de la semaine

Personnalité de la semaine: Un nouveau médecin cantonal au Jura

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2022.21049
Date de publication: 14.09.2022
Bull Med Suisses. 2022;103(37):11

Dr méd. Antonios Liolos

Canton du Jura Après avoir longuement cherché, le gouvernement du canton du Jura a trouvé un nouveau médecin cantonal en la personne du docteur Antonios Liolios. Le psychiatre est entré en fonction le 1er septembre dernier. Il remplace la Dre Amandine Schaller. La spécialiste en médecine interne générale et en médecine tropicale avait travaillé par intérim comme médecin cantonal depuis mai suite au départ du Dr Vincent Morard. La mission de Antonios Liolios consistera notamment à explorer le potentiel pour une coopération intercantonale, dit le canton du Jura.

fullscreen

Dr méd. Antonios Liolos

Spécialiste en psychiatrie et psychothérapie

Après ses études de médecine en Grèce, Antonios Liolios a suivi sa formation postgraduée en psychiatrie et psychothérapie en Suisse romande et dans le canton de Berne. Il est psychiatre, psychothérapeute, spécialiste en psychiatrie de la personne âgée et a suivi une formation en psycho-oncologie, en psychiatrie médico-légale, en médecine des assurances et en gestion des établissements de santé. Il est également référent pour plusieurs institutions psychosociales de la région de Bienne et du Jura bernois. Il suit actuellement une formation continue dans les domaines de la médecine psychosomatique et de la santé publique.

La mission de Antonios Liolios consistera à explorer le potentiel pour une coopération intercantonale.

Âgé de 37 ans, Liolios habite à Porrentruy et a travaillé entre autres dans des institutions psychiatriques en Suisse romande et dans la partie germanophone du canton de Berne. Expert certifié, il établit dans son cabinet de Bienne des expertises médicales pour les tribunaux, les assurances, les avocats et les patients. Il a par ailleurs fondé le groupe AUTH-MERG (Aristotelian University of Thessaloniki – Medical Experts Research Group), dans lequel il est responsable du développement de directives de qualité pour l’établissement d’expertises. Son nouveau poste de médecin cantonal auprès du Service de la santé publique du canton du Jura est pour l’instant limité à douze mois et correspond à un poste à 50%.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close