Editorial

Améliorer la qualité des soins

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2022.21011
Date de publication: 14.09.2022
Bull Med Suisses. 2022;103(37):3

Eva Mell

fullscreen

Eva Mell

Rédactrice en chef adjointe du Bulletin des médecins suisses

eva.mell[at]emh.ch

Joyeux anniversaire! La Société Suisse de Médecine Intensive fête ses 50 ans et peut se targuer d’une histoire hors du commun.

C’est inimaginable de nos jours, mais lors de la création de la Société en 1972, il n’était pas certain que la médecine intensive s’établirait en tant que discipline autonome, comme vous le découvrirez dans l’article anniversaire à la page 36. Rahel Gutmann, ma collègue de la rédaction, s’est entretenue avec les co-présidentes Franziska von Arx et Antje Heise au sujet des défis et de la collaboration interprofessionnelle dans la médecine intensive. En effet, cette co-présidence a une particularité: l’une des présidentes est infirmière, l’autre médecin. La société vit l’interprofessionnalité. Pour savoir ce que cela signifie exactement et quels sont les défis relevés en commun par les disciplines, lisez l’interview à la page 12. Une collaboration efficace et bien coordonnée entre les disciplines est importante en médecine intensive, mais au-delà également. Afin d’être bien préparés pour affronter l’automne et l’hiver, il est nécessaire de prendre dès maintenant les mesures les plus importantes. Nous expliquons page 16 comment les cabinets et les hôpitaux se préparent à affronter la future gestion de la pandémie de coronavirus.

La Société Suisse de Médecine Intensive vit l’interprofessionnalité.

Pour assurer la meilleure prise en charge possible aux patientes et aux patients, les médecins ont également besoin de bonnes conditions pour exercer leur métier. À partir de la page 26, découvrez la deuxième partie de notre série sur la qualité et la quantité des prestations médicales. Yvonne Gilli, présidente de la FMH et Nora Wille, sa collaboratrice personnelle, expliquent comment améliorer la prise en charge.

Les médecins ont besoin de bonnes conditions pour exercer leur métier.

Naturellement, la formation permanente et continue contribue à la qualité des soins. L’article sur la thérapie transcathéter de l’insuffisance mitrale à la page 44 du Forum Médical Suisse fournit des informations importantes sur la valvulopathie cardiaque très fréquente et qui, si elle n’est pas traitée, affecte souvent fortement la qualité de vie des patients.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close