500
500

Et encore …

L’éthique pour briller en société

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2022.20602
Date de publication: 23.03.2022
Bull Med Suisses. 2022;103(12):410

Rouven Porz

Prof. Dr, éthique médicale et formation postgraduée médicale, Insel Gruppe, Hôpital de l’Ile, Berne

Le printemps arrive, les masques tombent et nous pourrons probablement bientôt nous rendre à nouveau aux fêtes d’entreprises, formations spécialisées, congrès médicaux, mais aussi à d’autres événements de la vie sociale comme les anniversaires, les apéros, les vernissages, etc. Or, après deux ans de pandémie, nous ne sommes plus vraiment habitués à discuter, à regarder les gens en face, sans masque. Alors comment parler à nouveau de tout et de rien? Pour vous faciliter la vie, j’aimerais vous présenter quelques concepts éthiques spécifiques que l’on peut aisément distiller dans une simple conversation, pour paraître intelligent ou pour couper court à une discussion pénible, car presque personne ne saura y répondre. Voici donc trois notions pour celles et ceux qui souhaitent briller en société. A utiliser pour susciter une réflexion personnelle ou dans vos relations ­sociales.

1 Normativité implicite: un super concept que personne ne comprend vraiment, mais qui fait son ­effet tant sur le plan intellectuel qu’autoréflexif. En bref, la normativité implique d’énoncer une règle stricte, par ex.: «Tu dois impérativement participer au souper-conférence ce soir à 18h.» Le caractère ­implicite signifie qu’on va présenter cette règle de manière plus neutre afin de l’atténuer: «Le souper-­conférence commence à 18h.» En s’exprimant ainsi, on sous-entend peut-être que notre interlocutrice ou notre interlocuteur doit vraiment être là à 18h, mais on lui fait passer le message sous couvert de normativité implicite. Ce magnifique concept peut très bien trouver sa place dans les discussions sur la pandémie: «Les mesures prises pour lutter contre la pandémie étaient empreintes de normativité implicite» ou encore «La normativité implicite du débat sur la vaccination m’a dérangé». On peut également y apporter une touche autoréflexive en rattachant ce concept à un aspect particulier de notre existence. En tant que médecins, nous pourrions par ex. déclarer: «La normativité implicite de la blouse blanche semble désécuriser mes patients.»

2 Epistémologie, épistémologique: mon terme préféré. Il nous vient de la philosophie et signifie se référer aux possibilités et aux limites des connaissances humaines. On peut aussi le traduire par «théorie de la connaissance», une réflexion qui porte sur la fiabilité de nos connaissances. Cette manière de réfléchir peut s’appliquer tant aux facteurs biologiques, ce qui nous permet par ex. d’affirmer que contrairement aux chauves-souris, les humains ne peuvent ni voir ni entendre les ultrasons. Mais ce concept peut également se référer au contexte social. Si j’ai eu la chance de naître et de vivre dans une classe sociale privilégiée où je n’ai jamais dû nettoyer mes toilettes, il est possible que je n’aie aucune connaissance en matière de nettoyage. Un super concept, non? Dans de simples conversations et notamment dans le milieu universitaire, on peut l’employer à tout va pour souligner son point de vue. Un exemple: «Le thème de votre exposé m’a toujours intéressé d’un point de vue épistémologique.» Mais attention, ce terme n’est pas toujours simple à prononcer et il vaut mieux s’exercer à voix haute avant de le glisser dans une conversation sous peine de s’embrouiller.

3 Ethique de la vertu: si vous y faites référence, cela montre que vous avez de grandes connaissances en éthique. Aux yeux d’Aristote, et ce n’est pas simple à expliquer en une phrase, l’être humain ne peut être heureux que s’il mène une vie bonne au sens moral du terme. L’éthique de la vertu est une belle expression à mon sens du fait qu’elle comprend une certaine dose de romantisme. «Selon l’éthique de la vertu, je vais renoncer à manger de la viande au repas d’entreprise de ce soir.»

Au final, ce ne sont que des propositions visant à amener un peu d’humour dans le domaine des sciences sociales. Mais les plus téméraires d’entre vous pourront, selon l’événement et l’humeur du moment, s’amuser à combiner et jouer avec ces trois concepts: «D’un point de vue épistémologique, l’éthique de la vertu comprend passablement de normativité implicite.» Je vous souhaite bien du plaisir à tenter l’expérience.

Le présent texte qui se caractérise par son ton ironique a été écrit alors qu‘il n‘était pas encore clair que la plupart des conversations actuelles se rapporteraient à la situation tragique en Ukraine.

Adresse de correspondance

rouven.porz[at]insel.ch

Verpassen Sie keinen Artikel!

close