Courrier / Communications

Assistance au suicide: entente souhaitée

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2021.20373
Date de publication: 01.12.2021
Bull Med Suisses. 2021;102(48):1614

Dr Béatrice Deslarzes, fondatrice d’EXIT Suisse romande, Veyrier

Assistance au suicide: entente ­souhaitée

Lettre concernant: Beck P. L’assistance au suicide fait partie des actes médicaux. Bull Med Suisses. 2021;102(46):1527.

C’est avec beaucoup de sympathie que j’ai lu le courrier du Dr Pierre Beck concernant le suicide assisté. J’ai fait partie de l’équipe qui a fondé EXIT Suisse romande en 1982 et plupart j’ai aussi été accompagnatrice et médecin prescripteur au sein d’EXIT. Pendant plus de 10 ans j’ai été vice-présidente d’EXIT (1982 à 1992) en défendant nos idées surtout dans les médias.

Je suis aujourd’hui une médecin retraitée et vieillissante (84 ans) mais je défends toujours l’assistance au suicide car, tout comme mon confrère Pierre Beck, je suis fière d’avoir pu abréger les souffrances de nombreux patients et patientes et d’avoir fait progresser notre cause pour la liberté du choix de sa mort.

J’espère aussi que l’ASSM et la FMH pourront s’entendre sur ce sujet délicat qui est l’assistance au suicide sans qu’il y ait trop de concessions, surtout par rapport aux dernières directives de l’ASSM.

J’espère que la majorité de mes confrères et consœurs surtout de la FMH sauront faire un pas dans le sens de l’assistance au suicide qui reste un acte médical quoiqu’ils en pensent.

Un bon compromis qui soit avant tout en ­faveur de tous les patients et patientes qui présentent «une souffrance insupportable» et qui choisissent leur fin de vie librement avec leur aide.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close