Courrier / Communications

La FMH doit prendre position en faveur des initiatives du 13 juin

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2021.19882
Date de publication: 09.06.2021
Bull Med Suisses. 2021;102(23):771

Dr Arnaud Janin, Saint-Légier

La FMH doit prendre position en faveur des initiatives du 13 juin

Nous allons voter le 13 juin prochain sur deux initiatives: pour une Suisse libre de pesticides de synthèse et pour une eau potable et une alimentation saine.

Les pesticides de synthèse sont des poisons. Avec d’autres multiples polluants ils sont omni­présents et empoisonnent durablement la terre, l’eau et l’air. Leurs effets nocifs sur la santé ont été démontrés par des milliers d’études depuis plus de 60 ans. Ils sont aussi en grande partie responsables de la disparition des insectes et des oiseaux.

Les premières victimes souvent silencieuses sont les agriculteurs et leurs familles. L’interdiction des pesticides de synthèse ne les menace pas, elle vise à les protéger ainsi que ­l’ensemble de la population, dont les plus fragiles, les femmes enceintes et les enfants.

Le dérèglement climatique, la perte de la biodiversité et les pollutions massives se combinent pour nous mener au désastre sanitaire dont la pandémie actuelle n’est qu’un signe avant-coureur. Un des effets les plus immédiats va être la chute des rendements agricoles et les pénuries alimentaires. Encore une fois ce sont les agriculteurs qui seront les premiers affectés, et c’est une raison supplémentaire pour reconsidérer très vite nos modèles de production agricole. Les initiatives nous y invitent.

Des centaines de médecins et autres pro­fessionnels de la santé se mobilisent en faveur de ces initiatives, ils ont besoin du soutien de leur faîtière. La FMH n’a toujours pas pris position. Ce silence est incompréhensible et blâmable.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close