FMH

Coach my Career

Des bons conseils, rien de mieux pour les jeunes médecins

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2019.18305
Date de publication: 23.10.2019
Bull Med Suisses. 2019;100(43):1412-1413

Mirjam Benaiah

Spécialiste en communication de la FMH

Bachelor, master et examen d’Etat. Choisir la voie de la médecine humaine, c’est se lancer dans une formation longue, très longue. Après six ans et l’examen d’Etat, la formation en vue du titre de spécialiste commence réellement et se poursuit au moins cinq ans dans un domaine spécialisé. C’est précisément pendant cette ­période que les jeunes médecins font les premiers pas décisifs pour leur carrière. Depuis un an, le projet Coach my Career les accompagne dans cette démarche.

Pour les jeunes générations de médecins, rien n’est moins simple que de choisir le plan de carrière qui leur convient dans l’univers presque infini des disciplines médicales. Depuis un an, ces jeunes sont soutenus par l’Association des médecins dirigeants d’hôpitaux de Suisse (AMDHS), ­l’Association suisse des étudiants en médecine (SWIMSA), l’Association suisse des médecins assistant(e)s et chef(fe)s de clinique (ASMAC), l’Association des médecins de famille (mfe), l’Institut suisse pour la formation médicale postgraduée et continue (ISFM) et deux départements de la FMH, tous réunis sous l’égide de la FMH pour lancer le projet Coach my Career.

«On a pris conscience d’une incertitude et du besoin de soutien chez de nombreux jeunes médecins et on voulait y répondre», déclare Jürg ­Unger, membre du Comité central de la FMH et élément moteur du projet. Lors des nombreuses discussions qu’il a eues avec de jeunes médecins, il a ressenti chez eux une motivation extraordinaire, associée à une multitude d’idées et de désirs exprimés, mais malheureusement aussi très souvent à une absence de connaissances concrètes de la direction que pourrait prendre la prochaine étape de leur carrière. La ­plupart du temps, des informations simples mais importantes leur font défaut, par exemple où trouver les meilleurs établissements de formation en fonction de la discipline, avec quelles personnes prendre contact ou ­quels services de quel hôpital, et dans quelle discipline, sont les mieux adaptés pour des stages.

fullscreen
Le Prof. Karl-Olof Lövblad (à g.) et le Dr Jürg Unger-Köppel en compagnie des deux médecins-assistantes, Mariana Marti (à g.) et Nicole Speck, qui ont déjà pris part avec succès au coaching (photo: © ­Mirjam Benaiah-Olstein / FMH).

Fixer les idées précises

Le leitmotiv de Coach my Career reprend ce qui se fait depuis plusieurs années dans l’industrie: bonifier ­l’expérience professionnelle acquise par les anciens durant de nombreuses années de pratique au lieu de l’oublier. Dans le cadre du projet Coach my Career, cela signifie transmettre le savoir de médecins plus âgés aux jeunes médecins ou étudiants qui cherchent leur voie dans le domaine très vaste de la formation médicale et les renseigner pour qu’ils puissent avancer.

fullscreen

Nicole Speck a réussi l’examen d’Etat l’année dernière, elle exerce actuellement dans un service de chirurgie où elle fait ses premières armes en tant que médecin-assistante. Elle pense déjà à la prochaine étape de sa carrière et s’est inscrite à un coaching. Elle a pris rendez-vous avec la médecin expérimentée qui lui a été recommandée et un autre praticien; l’usage veut que les entretiens dans le cadre du projet Coach my Career se déroulent à trois. Elle se rend donc à la ­rencontre avec plusieurs questions concrètes. Quelles options s’offrent à elle en général, quelles sont les possibilités de séjours à l’étranger et quel chemin suivre pour la chirurgie plastique pédiatrique?

fullscreen

Mariana Marti est médecin-assistante; elle a également opté pour un coaching. Pourtant, elle voulait plutôt savoir où trouver sa place en dehors du quotidien clinique. Elle a été surprise par ses coaches. C’est pleine de reconnaissance qu’elle a écouté leurs expériences et leurs conseils. Elle en a tiré de nouvelles idées et découvert diverses voies pour elle.

Gros plan sur l’avenir

Le succès de ces coachings ne réjouit pas seulement les jeunes qui viennent rechercher conseil. C’est aussi un plaisir pour les coaches d’avoir pu les accompagner et les soutenir dans leur cheminement de carrière. Les expériences négatives, vécues au cours de leur longue carrière, font aussi partie de ces entretiens. ­Parler de ces expériences permet d’éviter des erreurs, de sensibiliser aux situations problématiques mais aussi d’épargner aux jeunes beaucoup de frustration et de déception.

fullscreen

Un an après son lancement, Coach my Career sort avec succès de cette première phase mais pour personne, il n’est question de se reposer sur ses lauriers. La cinquantaine de coaches, qui œuvrent gracieusement pour Coach my Career, se rencontrent pour des ateliers, échangent leurs expériences et continuent de perfectionner leur coaching. Les jeunes ont également formulé leurs souhaits pour l’avenir.

Coach my Career s’est déjà frayé un chemin jusque dans les universités et les hautes écoles, mais c’est surtout dans les hôpitaux qu’il est proposé activement aux jeunes médecins. Adapter les possibilités de carrières aux attentes des jeunes générations permet d’éviter beaucoup d’incertitudes et d’apaiser certaines peurs et, finalement, d’avoir une relève très motivée et hautement qualifiée dans les hôpitaux et les cabinets médicaux pour s’occuper de nos patients.

Adresse de correspondance

Dr méd. Jürg Unger-Köppel
Membre du Comité central
Médecine et tarifs ­hospitaliers
Elfenstrasse 18
Case postale 300
CH 3000 Berne 15
juerg.unger[at]fmh.ch

Verpassen Sie keinen Artikel!

close