500
500

FMH

La santé des médecins est essentielle pour la santé des patients

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2018.17251
Date de publication: 17.10.2018
Bull Med Suisses. 2018;99(42):1427

Carlos Beat Quinto

Dr méd., membre du Comité central de la FMH, responsable du département Santé publique et professions de la santé

Jour après jour, les médecins font preuve d’engagement et d’empathie pour s’occuper de leurs patients. Pour l’heure, et ce en dépit d’une charge de travail élevée, ils sont encore une majorité à être satisfaits, à l’inverse de leurs collègues de pays soumis aux budgets globaux. Les longues journées de travail et la concentration sur les besoins des patients comportent cependant aussi des risques pour la santé. A l’instar des cordonniers qui sont toujours les plus mal chaussés, les médecins négligent trop souvent leur propre santé. De plus, il n’est pas rare qu’ils aient du mal à se laisser ausculter par un collègue et préfèrent donc se soigner eux-mêmes, avec le risque de sous-­estimer leurs maux. Parfois même, le seul fait d’avoir ­besoin d’aide les déstabilise, car ils ont peur que ce soit interprété comme un signe de faiblesse et d’incompétence. Les médecins qui les traitent se sentent aussi souvent mal à l’aise.

Paradoxalement, la médecine fait donc partie des activités professionnelles nuisibles à la santé. C’est un ­fait connu depuis longtemps et aujourd’hui prouvé scientifiquement. Des organisations professionnelles et spécialisées du monde entier réfléchissent en effet à la santé des hommes et des femmes en blouse blanche. Il est indispensable que les médecins prennent conscience de leur propre santé. A défaut, ils risquent de ne plus pouvoir exercer leur métier avec toute ­l’attention requise, et la qualité en pâtira. La santé des médecins est une question qui tient particulièrement à cœur à la FMH et c’est pour cette raison que nous nous investissons en tant qu’organisation professionnelle du corps médical avec des offres concrètes.

D’un côté, la FMH intervient auprès des médecins par l’intermédiaire du réseau de soutien ReMed (www.swiss-remed.ch) en proposant de l’aide dans les instants critiques. Les répondants du réseau ReMed sont médecins, ils connaissent donc les contraintes du quotidien médical et développent une offre spécialement adaptée aux besoins concrets. De l’autre, la FMH mise sur la prévention et reprend chaque année la question de la santé dans le cadre d’un cycle de manifestations visant à sensibiliser les médecins, mais aussi les hôpitaux en tant qu’employeurs et les médecins formateurs.

Cette année, le symposium se tiendra à Berne le 22 novembre et traitera des questions et des difficultés en lien avec la profession de médecin. La charge de travail constitue un obstacle à l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée – un équilibre par ailleurs menacé par l’augmentation des tâches administratives, qui exigent toujours plus de temps et d’énergie. Ces questions seront abordées par trois exposés différents et au cours de trois ateliers thématiques. Etudiants ou médecins-assistants et chefs de clinique, médecins ­salariés ou médecins installés, tous sont concernés. Nous nous réjouissons d’une participation active et nombreuse!

Symposium de la FMH «Des médecins en bonne santé: de leurs études à la retraite»

La rencontre a lieu le jeudi 22 novembre 2018 de 9h30 à 16h45 à l’Hôtel Ambassador, Seftigenstrasse 99, 3007 Berne. Le programme propose des exposés et trois ateliers thématiques offrant la possibilité aux participants d’échanger leurs expériences entre eux et avec des spécialistes.

Pour vous inscrire, veuillez envoyer un courriel à public.health[at]fmh.ch

Vous trouverez le programme complet et des informations ­supplémentaires sur le site Internet de la FMH à la rubrique Santé publique (https://www.fmh.ch/fr/politique_themes/sante-­publique/cycle_de_manifestations.html).

Verpassen Sie keinen Artikel!

close