FMH

Prise de position de la FMH

«Choosing Wisely»: moins de prestations pour davantage d’utilité

DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2017.05276
Date de publication: 01.02.2017
Bull Med Suisses. 2017;98(05):144–145

Comité central de la FMH

Dans le cadre de campagnes Choosing Wisely, les sociétés de discipline médicale publient des listes «top 5» de prestations médicales inutiles. Ces listes ont pour but d’inciter une prise de décision en partenariat entre médecins et patients sur la base de l’évidence scientifique sans viser de rationnement. L’élaboration d’une liste top 5 tient compte des critères qualité et l’efficacité d’une campagne est vérifiée au moyen d’une recherche concomitante.

Contexte

La première campagne Choosing Wisely a été lancée en 2012 par la fondation American Board of Internal Medicine (ABIM) dans le but d’éviter des prestations médicales inutiles et d’utiliser de manière responsable les ressources à disposition dans le domaine de la santé. Dans ce contexte, des sociétés de discipline médicale de différents pays ont publié des listes «top 5», à savoir des listes contenant cinq prestations fréquentes que les médecins et les patients devraient remettre en question. En collaboration avec les organisations de patients, il s’agit de sensibiliser la population, les patients et les médecins à la surconsommation et de susciter la discussion entre médecins et patients. Dans notre pays, la Société suisse de médecine interne générale (SSMIG) a publié, sous le nom de «Smarter Medicine», une liste top 5 pour le domaine ambulatoire en 2014 et une autre pour le secteur hospitalier en 2016.

Démarche pragmatique émanant du corps médical, Choosing Wisely s’est rapidement répandu à l’international grâce à la clarté de son message.

Arguments

La réponse possible à une question importante

Réduire les prestations médicales inutiles grâce à Choosing Wisely est dans l’intérêt de la sécurité des ­patients. Le point fort de cette approche réside dans la communication et la sensibilisation aux questions de surconsommation avec une implication ciblée des ­patients. A l’instar d’autres démarches qualité, ­Choosing Wisely comporte aussi des points faibles tels que des directives sur la méthode trop vaguement définies. Afin d’utiliser avec efficacité les ressources dédiées au développement de la qualité, il est important de fixer au préalable les objectifs d’une campagne concrète et d’en évaluer le coût et l’utilité en comparaison avec d’autres mesures qualité.

Les sociétés de discipline médicale définissent les prestations inutiles

Les sociétés de discipline médicale définissent les prestations inutiles sur la base de l’évidence scientifique et des critères EAE. Pour la crédibilité et la diffusion de Choosing Wisely, il est primordial que les organisations médicales concernées s’entendent sur un processus consensuel très large et adoptent les listes top 5. Il faut également que les recommandations soient élaborées de façon interdisciplinaire.

Renforcer la relation médecin-patient

Une bonne relation médecin-patient est un élément central des campagnes Choosing Wisely. Les recommandations des listes top 5 permettent de sensibiliser et d’offrir une base de discussion pour une prise de décision en partenariat entre le médecin et son patient (décision partagée, shared decision making) en accord avec l’évidence scientifique. Cette discussion demande du temps, et doit être rémunérée à sa juste valeur, car les recommandations Choosing Wisely visent une application générale réexaminée à la lumière de chaque cas particulier. Le praticien motive les écarts entre la règle générale et le cas particulier tout en maintenant le travail administratif réduit au minimum. Les limitations en termes de rémunération des prestations sont contraires à l’esprit Choosing Wisely parce qu’elles empêchent les décisions partagées.

Respect de critères qualité

Pour que les listes top 5 soient crédibles, elles doivent être établies dans le respect de critères qualité. Les initiateurs de Choosing Wisely posent les quatre conditions minimales suivantes:

1) évidence scientifique

2) méthode transparente

3) recommandations dans le domaine de la discipline médicale concernée

4) recommandations en lien avec des prestations fréquentes

Par ailleurs, la réflexion et la planification portent sur les trois points suivants:

1) consensus

2) proposition et choix de recommandations

3) diffusion et implémentation

Efficacité des campagnes Choosing Wisely

En l’absence d’études à ce sujet, il est impossible à l’heure actuelle d’évaluer l’efficacité des campagnes Choosing Wisely, dont le lancement, la mise en œuvre et l’effet doivent être absolument examinés dans le cadre d’évaluations et de recherches concomitantes.

Nos propositions

– Pour la meilleure qualité possible et la sécurité des patients, la surconsommation doit être réduite.

– Les organisations médicales examinent quelle est la démarche qui leur convient le mieux pour éviter la surconsommation (Choosing Wisely ou autre).

– Les listes top 5 sont établies et adoptées par les organisations médicales concernées dans le cadre d’un développement interdisciplinaire et interprofessionnel.

– Les listes top 5 respectent les quatre conditions minimales: 1) évidence scientifique; 2) méthode transparente; 3) recommandations dans le domaine de la discipline médicale ­concernée et 4) recommandations en lien avec des prestations fréquentes. Par ailleurs, elles tiennent compte de critères qualité pour 1) le consensus; 2) la proposition et le choix des recommandations et 3) leur diffusion et implémentation.

– Les listes top 5 visent une prise de décision en partenariat entre le médecin et son patient en accord avec l’évidence scientifique; elle ne vise pas de rationnement. Tout écart par rapport aux recommandations est motivé et le travail administratif réduit au minimum. Le temps nécessaire à la discussion est indemnisé à sa juste valeur.

– Le lancement, la mise en œuvre et l’effet des campagnes Choosing Wisely sont étudiés dans le cadre d’évaluations et de recherches concomitantes.

Adopté par le Comité central de la FMH, Berne, le 15 décembre 2016.

La présente position est basée sur l’article «Choosing Wisely» – Pour diminuer les prestations inutiles, publié simultanément dans le Bulletin des médecins suisses (2017;98(5):140–3).

Adresse de correspondance

FMH
Académie suisse pour la qualité en médecine (ASQM)
Elfenstrasse 18
CH-3000 Berne 15
asqm[at]fmh.ch

Verpassen Sie keinen Artikel!

close